La nature

Le camping demeure dans un emplacement idéal pour les amoureux de la nature alpine:
la plupart de la Vallée du Grand Saint Bernard est en fait presque intacte.
L’altitude remarquable de la plupart du territoire et les pentes difficilement accessibles, conciliés avec l’aménagement et la sauvegarde du territoire raisonnés, favorisent en effet la présence d’une faune et d’une flore sauvages qu’on ne peut observer que rarement ailleurs.
Ce milieu abrite: chevreuils, cerfs, bouquetins et chamois, marmottes, lièvres, écureuils et de gros renards, ainsi que plusieurs espèces de rapaces – avec un peu de chance, vous pouvez observer un couple d’aigles qui voltige dans l’air.
En automne vous pouvez fréquemment entendre le bruit intense produit par des cerfs qui, lors de la saison des amours, se battent tout près de votre emplacement.
En vous randonnant dans les alentours, vous pouvez observer des variétés de flore alpine très intéressantes, telles que le genévrier, l’airelle myrtille ou l’edelweiss, parmi les plus renommées, ainsi que l’armoise (dont la célèbre eau-de-vie valdôtaine «génépy» est issue), parmi les plus rares.
Les passionnés de champignons peuvent trouver des bolets (Boletus edulis) ainsi que des chanterelles ou girolles (Cantharellus cibarius).
Leur ramassage étant autorisé à tout le monde, il est soumis à des restrictions quantitatives.